L’etegami , l’image message (E-tegami, « E » : 絵 : dessin/image « tegami »: 手紙 : lettre), telle que nous la propose Koike Kunio, le fondateur de ce mouvement apparu dans les années 70 au Japon est un moyen d’expression spontané. La devise est :

Si c’est maladroit, c’est bien. Soyons maladroits !

L’e-tegami, littéralement « Image-message » est une carte peinte d’un motif, accompagnée de quelques mots que l’on envoie à son entourage. L’etegami traditionnel a ses codes proposés par Koike Kunio. Ce sont des règles pour mieux briser nos règles et conditionnements qui nous permettent de retrouver notre regard d’enfant sur les choses.

LES REGLES PLASTIQUES :
– Les lignes de vie : ce sont les contours du sujet, dessinés lentement en lignes sinueuses, et maladroites, d’épaisseur variable, au pinceau et à l’encre.
– Les couleurs : elles sont posées spontanément et doivent diffuser de façon naturelle, en fonction de la consistance du papier (washi) utilisé. Elles peuvent déborder ou ne pas remplir l’espace.
– Ensuite, on écrit le message qui est primordial. Mots d’encouragement ou remerciements, extraits de poésies ou citations.


Conditions : sur demande, pour des groupes de 5/8 personnes, en institution ou en entreprise, ou évènementiel.